naphtaline

 

Livre d'artiste, gravure, 2016

Texte extrait de la nouvelle 

"L’oiseau à ressort et les femmes du mardi", L’éléphant s’évapore, Haruki Murakami publié aux éditions 10/18 en 2009

 

Artist's book, etching, 2016

Text extract from the novel 

"L’oiseau à ressort et les femmes

du mardi", L’éléphant s’évapore, 

of Haruki Murakami,10/18  Edition, 2009

 

« Mes efforts pour réfléchir me remplissaient la tête d’une substance gazeuse, alourdissaient mes tempes. J’avais mal dormi la nuit précédente, et il faisait trop chaud pour un début mai, et puis il y avait eu ce mystérieux coup de téléphone. [...]

Les rayons mordants du soleil de ce début de printemps découpaient ça et là

sur le sol les ombres des branches au-dessus de moi. Il n’y avait pas un souffle de vent

et ces ombres immobiles semblaient de sinistres taches collées à terre pour l’éternité. 

La Terre allait peut-être continuer à tourner pendant des milliers d’années autour du Soleil, agrémentée de ces petites mouchetures.»


" L’oiseau à ressort et les femmes du mardi ", L’éléphant s’évapore, Haruki Murakami

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

​© Louise Collet

Dépôt INPI 2019